Services à la personne. Assistance informatique à domicile. Aide et petits bricolages.

Infographie : utilisation de WordPress par la communauté Francophone

Après quelques semaines de sondage, voici enfin les résultats ! Pas moins de 1000 personnes ont répondu à l’enquête, ce qui m’a permis de dresser une belle infographie pleine de données intéressantes !

L’article présente tout d’abord l’infographie puis une analyse un peu plus poussée des chiffres en deuxième partie.

Aller directement à l’analyse

1. L’infographie : Comment et par qui est utilisé WordPress ?

2. Analyse des chiffres

Voici une analyse un peu plus détaillée de ces statistiques ! J’essaie d’être le plus objectif possible. Bien entendu, si vous trouvez une autre interprétation, vous pouvez participer dans les commentaires !

La parité

Comme on peut le voir. On est loin d’être à 50/50. Mais il faut prendre plusieurs choses en compte.

en général dans les métiers techniques, comme le développement, la proportion de femmes est bien plus faible. Mais WordPress attire tout type de métiers de la communication et du numérique. On le verra un peu plus loin, WordPress attire aussi des profils non techniques grâce aux thèmes premium, et ces profils sont bien plus mixtes.

Je me souviens de mon premier WordCamp en 2011, il devait y avoir 5 femmes à tout casser pour 100 hommes. Les choses évoluent donc dans la bonne direction ! Encore un peu de patience.

Sur Mesure ou Thèmes premium ?

C’est un débat qui a longtemps fait rage. Aujourd’hui on voit clairement qu’il y a de la place pour les 2 dans l’univers WordPress. Il faut dire aussi que les thèmes Premium, accompagnés des Page Builders (Test d’Elementor ici), ont ouvert d’immenses possibilités sans devoir retoucher du code pour autant.

Permettant de nouveaux horizons, plus facilement et plus rapidement, les thèmes premium sont aussi utilisés aujourd’hui par des agences et développeurs. Pour certains besoins clients, nul besoin de réinventer la roue. Quand le budget est limité, le thème premium peut suffire. Et même quand le budget est gros : pas besoin de tout consommer dans le développement d’un site sur mesure. Le budget sera dispatché entre le site, le web marketing et d’autres secteurs.

Nous avons donc aujourd’hui une majorité de gens qui sont des concepteurs de sites, qui n’ont pas de compétences en développement mais sont capables de vendre des sites professionnels, et de très bien en vivre.

On retrouve de moins en moins de développeurs. Certaines agences ou start-ups sont souvent à la recherche de nouveaux développeurs spécialisés PHP / WordPress mais ont souvent du mal à en trouver rapidement.

Mon conseil : spécialisez-vous en PHP et développement WordPress. Vous n’aurez aucun mal à trouver un emploi si vous êtes un minimum passionné et motivé !

Envie d’apprendre, d’avancer

Vous êtes de plus en plus à vouloir apprendre et avancer dans WordPress, que vous soyez développeur ou pas du tout ! J’ai été surpris par tant d’engouement ! Peu importe votre niveau, vous voulez vous améliorer. Heureusement aujourd’hui il existe de nombreuses ressources !

Comment se former à WordPress ?

Si vous êtes débutants et que vous souhaitez apprendre WordPress, je vous conseille la formation WPChef
Et si vous avez un profil plus technique, et que vous souhaitez apprendre à développer des thèmes et extensions, essayez donc Capitaine WP !

Oui, je place mes produits, et j’assume parfaitement ! ;)

La montée en puissance de WordPress

C’est en 2004 que le CMS a vu le jour, depuis des milliers de développeurs se sont ralliés au projet Open Source pour apporter leur pierre à l’édifice. D’abord perçu comme une plateforme de Blog, c’est très vite devenu un outil bien plus complet pour réaliser des sites, puis des boutiques.

C’est à partir de 2010 que la plupart d’entre vous a connu WordPress. On dira qu’avant ce sont les early adopters.

D’ailleurs en parlant de Blog, WordPress a souvent été perçu seulement comme « une plateforme de blogging ». Certains, bien souvent mal renseignés, s’y trompent encore.

WordPress permet de réaliser presque tout type de sites. Des grands groupes comme Renault et Canal+ utilisent WordPress. Grâce à WooCommerce, l’extension e-commerce pour WordPress, le CMS est passé en tête des outils de boutique en ligne avec plus de 28% de part de marché.

Tant que l’on reste dans de la publication de contenu, WordPress est adapté. Mais il a ses limites. Ce n’est pas un framework, c’est un outil de publication.

La différence ? Un Framework est une base à tout faire. WordPress est un outil de publication, dédié à un but précis : publier des données facilement sur un site Internet.

On remarque que très peu utilisent WordPress pour réaliser une application Web. D’autres plateformes seront alors plus adaptées (comme Symfony pour PHP par exemple.)

WordCamps et Meetups, la statistique qui fâche

C’est selon moi la statistique la moins jolie de cette enquête. On revoit souvent les mêmes personnes aux événements WordPress, les plus gros : les WordCamps, et les plus petits, locaux : les meetups. Et même si c’est un réel plaisir de se revoir à chaque fois, on regrette parfois qu’il n’y ai pas plus de nouvelles têtes.

Alors bien entendu, il est normal qu’une bonne partie des utilisateurs ne soit pas des afficionado de WordPress au point de se pointer aux événements. Mais quand bien même. Les chiffres montrent que beaucoup ne pensent pas que ce genre d’événement est pour eux et les intéressera, que ce sera surement trop complexe et technique pour eux.

Certains avouent même être trop timides. Face à l’ampleur que prennent les événements (500 personnes au WordCamp Paris, 2000 au WordCamp Europe) il est effectivement un peu difficile de s’y rendre si on est de nature timide, et que l’on y va pour la première fois, ne connaissant personne.

Mon conseil pour les timides : commencez par un meetup local dans votre ville. Il n’y a jamais plus de 20 – 30 personnes à la fois, c’est une ambiance plus cool et moins stressante.

Heureusement. Très peu sont ceux qui n’ont pas du tout aimé. En général les gens apprécient bien ! Les organisateurs attachent beaucoup d’importance à donner la meilleure expérience possible.

Il faudra surement, pour les prochains événements, bien mettre en avant que c’est accessible à tout niveau, pour tous. Il y a des ateliers et conférences pour tout le monde, chacun y trouvera son compte ! Pas besoin d’être un professionnel. Un simple curieux y trouvera également son bonheur !

Si vous ne le saviez pas, sachez qu’un billet pour un WordCamp est à seulement 40€. C’est vraiment abordable ! On est loin des conférences Web qui montent à plus de 300 euros et dédiées seulement à un public professionnel.

Formations dans le web ?

Le web reste tout de même une technologie encore jeune. Les formations ne manquent pas, mais il y a encore 10 ans en arrière, elles n’étaient pas beaucoup, et surtout souvent de qualité douteuse (oui, ça sent le vécu).

Mais pour avoir parlé à de nombreuses personnes, j’ai remarqué que beaucoup sont autodidactes ou en reconversion professionnelle. Souvent des designers d’ailleurs.

Mon expérience chez WPChef a montré que nombreux sont en reconversion professionnelle vers le web, et plus précisément vers WordPress. En provenance de tous métiers, de tout âge.

WordPress apporte une opportunité de renouvellement professionnel énorme. Vous êtes 37% de répondants à être des reconvertis. Bravo à vous !

Tous les métiers numériques aiment WordPress

Comme on le disait plus haut, il n’y a pas que les développeurs qui font des sites WordPress. Aujourd’hui des dizaines de métiers peuvent intervenir sur le CMS : référenceurs, markéteux, métiers de la communication, designers, rédacteurs web (storytelling/copywriting), les community managers…

En bref, tous les métiers numérique (le premier qui dit digital va le regretter).

Il y a toutefois aujourd’hui une majorité de Développeurs et intégrateurs Web.

Plugin et Themes Premium ou gratuits ?

Tout le monde se pose la question au moins une fois : j’achète ou je tente de trouver une solution gratuite ?

On peut dire que le marché des thèmes et extensions est plutôt prolifique pour WordPress. C’est un marché incroyable. Il suffit de voir les ventes générées par Theme forest et Code Canyon (un article intéressant à ce sujet, en anglais, montre les chiffres énormes mais explique également que seul un petit pourcentage de gens peuvent en vivre réellement : Theme forest by the numbers).

Nous avons pour WordPress le même type d’engouement qu’ont les possesseurs d’iPhone : prêts à acheter des apps plus facilement que les utilisateurs Android.

Cependant tous ne sont pas prêts à acheter du premium. Bien sûr, selon le type de projet, on n’a peut-être pas besoin de sortir l’artillerie lourde et souvent on trouvera un équivalent gratuit.

Un quart des interrogés n’utilisent que des extensions et thèmes gratuits. La grande majorité est prête à payer mais que lorsque c’est nécessaire et enfin 19% prennent du premium les yeux fermés.

Pour ces derniers ce sont souvent des agences et des professionnels qui connaissent parfaitement l’ecosystème et qui savent vers quels produits aller.

Et WordPress, c’est bon pour le business ?

J’ai trouvé intéressant de poser cette question car à l’époque ou j’avais mon agence sur Grenoble, nous avions été les premiers du coin à proposer des sites WordPress dès 2009, et des sites responsive dès 2011.

Au début peu de personnes connaissaient WordPress, et encore moins les clients. Mais après 2010 nous avons eu beaucoup de projets grâce au fait que nous proposions WordPress. J’ai donc voulu savoir si WordPress était synonyme de meilleur chiffre d’affaire.

Et les résultats montrent que jamais rien n’est acquis. Une moitié trouve que WordPress est un levier pour trouver de nouveaux contrats. Pour l’autre moitié, WordPress ne semble pas influencer les ventes.

Il y aurait beaucoup d’autres paramètres à prendre en compte bien évidemment ici. Par exemple est-ce que vous mettez en avant WordPress dans vos propositions commerciales, sur votre site Internet ?

Utilisez-vous des arguments en faveur de WordPress (puissant, flexible, facile à utiliser, adapté à tous les besoins…)? Lorsque j’avais l’agence je disais à mes clients qu’ils étaient libres de ne plus continuer avec nous s’ils souhaiter partir ailleurs. Peu importe la raison.

Et le fait que WordPress soit ouvert, ils n’auraient pas de mal à trouver une autre agence pour reprendre le flambeau. S’ils choisissaient un CMS propriétaire, ils iraient aux devants de problèmes. Généralement ça marchait bien.

Bref, mon conseil : pour trouver de nouveaux prospects et clients, allez à des événements web, des apéros entrepreneurs, allez trainer à l’espace de coworking du coin, bloggez autour de vos compétences, écrivez des études de cas de vos projets, et faites de la veille régulière.

Un WordCamp ou un meetup WordPress est l’endroit parfait pour trouver des clients et des partenaires potentiels !

Pour conclure

Encore une fois merci à tous ceux qui ont partagé l’enquête et à tous ceux qui ont pris quelques minutes pour y répondre. 

Certains m’ont fait remarqué des manques dans les questions et réponses et je les remercie. Il est très difficile de réaliser une enquête aussi large. J’en referais une surement l’année prochaine et je créerais des aiguillages en fonction des profils, avec des questions adaptées.

En tous cas n’hésitez pas à partager cet article, ou directement l’infographie ! Ces chiffres sont je pense très intéressants à analyser et à connaitre.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques en commentaire.

(Icône de l’image à la Une par Nirbhay sur the Noun Project)

Après quelques semaines de sondage, voici enfin les résultats ! Pas moins de 1000 personnes ont répondu à l’enquête, ce qui m’a permis de dresser une belle infographie pleine de données intéressantes !

L’article présente tout d’abord l’infographie puis une analyse un peu plus poussée des chiffres en deuxième partie.

Aller directement à l’analyse

1. L’infographie : Comment et par qui est utilisé WordPress ?

2. Analyse des chiffres

Voici une analyse un peu plus détaillée de ces statistiques ! J’essaie d’être le plus objectif possible. Bien entendu, si vous trouvez une autre interprétation, vous pouvez participer dans les commentaires !

La parité

Comme on peut le voir. On est loin d’être à 50/50. Mais il faut prendre plusieurs choses en compte.

en général dans les métiers techniques, comme le développement, la proportion de femmes est bien plus faible. Mais WordPress attire tout type de métiers de la communication et du numérique. On le verra un peu plus loin, WordPress attire aussi des profils non techniques grâce aux thèmes premium, et ces profils sont bien plus mixtes.

Je me souviens de mon premier WordCamp en 2011, il devait y avoir 5 femmes à tout casser pour 100 hommes. Les choses évoluent donc dans la bonne direction ! Encore un peu de patience.

Sur Mesure ou Thèmes premium ?

C’est un débat qui a longtemps fait rage. Aujourd’hui on voit clairement qu’il y a de la place pour les 2 dans l’univers WordPress. Il faut dire aussi que les thèmes Premium, accompagnés des Page Builders (Test d’Elementor ici), ont ouvert d’immenses possibilités sans devoir retoucher du code pour autant.

Permettant de nouveaux horizons, plus facilement et plus rapidement, les thèmes premium sont aussi utilisés aujourd’hui par des agences et développeurs. Pour certains besoins clients, nul besoin de réinventer la roue. Quand le budget est limité, le thème premium peut suffire. Et même quand le budget est gros : pas besoin de tout consommer dans le développement d’un site sur mesure. Le budget sera dispatché entre le site, le web marketing et d’autres secteurs.

Nous avons donc aujourd’hui une majorité de gens qui sont des concepteurs de sites, qui n’ont pas de compétences en développement mais sont capables de vendre des sites professionnels, et de très bien en vivre.

On retrouve de moins en moins de développeurs. Certaines agences ou start-ups sont souvent à la recherche de nouveaux développeurs spécialisés PHP / WordPress mais ont souvent du mal à en trouver rapidement.

Mon conseil : spécialisez-vous en PHP et développement WordPress. Vous n’aurez aucun mal à trouver un emploi si vous êtes un minimum passionné et motivé !

Envie d’apprendre, d’avancer

Vous êtes de plus en plus à vouloir apprendre et avancer dans WordPress, que vous soyez développeur ou pas du tout ! J’ai été surpris par tant d’engouement ! Peu importe votre niveau, vous voulez vous améliorer. Heureusement aujourd’hui il existe de nombreuses ressources !

Comment se former à WordPress ?

Si vous êtes débutants et que vous souhaitez apprendre WordPress, je vous conseille la formation WPChef
Et si vous avez un profil plus technique, et que vous souhaitez apprendre à développer des thèmes et extensions, essayez donc Capitaine WP !

Oui, je place mes produits, et j’assume parfaitement ! ;)

La montée en puissance de WordPress

C’est en 2004 que le CMS a vu le jour, depuis des milliers de développeurs se sont ralliés au projet Open Source pour apporter leur pierre à l’édifice. D’abord perçu comme une plateforme de Blog, c’est très vite devenu un outil bien plus complet pour réaliser des sites, puis des boutiques.

C’est à partir de 2010 que la plupart d’entre vous a connu WordPress. On dira qu’avant ce sont les early adopters.

D’ailleurs en parlant de Blog, WordPress a souvent été perçu seulement comme « une plateforme de blogging ». Certains, bien souvent mal renseignés, s’y trompent encore.

WordPress permet de réaliser presque tout type de sites. Des grands groupes comme Renault et Canal+ utilisent WordPress. Grâce à WooCommerce, l’extension e-commerce pour WordPress, le CMS est passé en tête des outils de boutique en ligne avec plus de 28% de part de marché.

Tant que l’on reste dans de la publication de contenu, WordPress est adapté. Mais il a ses limites. Ce n’est pas un framework, c’est un outil de publication.

La différence ? Un Framework est une base à tout faire. WordPress est un outil de publication, dédié à un but précis : publier des données facilement sur un site Internet.

On remarque que très peu utilisent WordPress pour réaliser une application Web. D’autres plateformes seront alors plus adaptées (comme Symfony pour PHP par exemple.)

WordCamps et Meetups, la statistique qui fâche

C’est selon moi la statistique la moins jolie de cette enquête. On revoit souvent les mêmes personnes aux événements WordPress, les plus gros : les WordCamps, et les plus petits, locaux : les meetups. Et même si c’est un réel plaisir de se revoir à chaque fois, on regrette parfois qu’il n’y ai pas plus de nouvelles têtes.

Alors bien entendu, il est normal qu’une bonne partie des utilisateurs ne soit pas des afficionado de WordPress au point de se pointer aux événements. Mais quand bien même. Les chiffres montrent que beaucoup ne pensent pas que ce genre d’événement est pour eux et les intéressera, que ce sera surement trop complexe et technique pour eux.

Certains avouent même être trop timides. Face à l’ampleur que prennent les événements (500 personnes au WordCamp Paris, 2000 au WordCamp Europe) il est effectivement un peu difficile de s’y rendre si on est de nature timide, et que l’on y va pour la première fois, ne connaissant personne.

Mon conseil pour les timides : commencez par un meetup local dans votre ville. Il n’y a jamais plus de 20 – 30 personnes à la fois, c’est une ambiance plus cool et moins stressante.

Heureusement. Très peu sont ceux qui n’ont pas du tout aimé. En général les gens apprécient bien ! Les organisateurs attachent beaucoup d’importance à donner la meilleure expérience possible.

Il faudra surement, pour les prochains événements, bien mettre en avant que c’est accessible à tout niveau, pour tous. Il y a des ateliers et conférences pour tout le monde, chacun y trouvera son compte ! Pas besoin d’être un professionnel. Un simple curieux y trouvera également son bonheur !

Si vous ne le saviez pas, sachez qu’un billet pour un WordCamp est à seulement 40€. C’est vraiment abordable ! On est loin des conférences Web qui montent à plus de 300 euros et dédiées seulement à un public professionnel.

Formations dans le web ?

Le web reste tout de même une technologie encore jeune. Les formations ne manquent pas, mais il y a encore 10 ans en arrière, elles n’étaient pas beaucoup, et surtout souvent de qualité douteuse (oui, ça sent le vécu).

Mais pour avoir parlé à de nombreuses personnes, j’ai remarqué que beaucoup sont autodidactes ou en reconversion professionnelle. Souvent des designers d’ailleurs.

Mon expérience chez WPChef a montré que nombreux sont en reconversion professionnelle vers le web, et plus précisément vers WordPress. En provenance de tous métiers, de tout âge.

WordPress apporte une opportunité de renouvellement professionnel énorme. Vous êtes 37% de répondants à être des reconvertis. Bravo à vous !

Tous les métiers numériques aiment WordPress

Comme on le disait plus haut, il n’y a pas que les développeurs qui font des sites WordPress. Aujourd’hui des dizaines de métiers peuvent intervenir sur le CMS : référenceurs, markéteux, métiers de la communication, designers, rédacteurs web (storytelling/copywriting), les community managers…

En bref, tous les métiers numérique (le premier qui dit digital va le regretter).

Il y a toutefois aujourd’hui une majorité de Développeurs et intégrateurs Web.

Plugin et Themes Premium ou gratuits ?

Tout le monde se pose la question au moins une fois : j’achète ou je tente de trouver une solution gratuite ?

On peut dire que le marché des thèmes et extensions est plutôt prolifique pour WordPress. C’est un marché incroyable. Il suffit de voir les ventes générées par Theme forest et Code Canyon (un article intéressant à ce sujet, en anglais, montre les chiffres énormes mais explique également que seul un petit pourcentage de gens peuvent en vivre réellement : Theme forest by the numbers).

Nous avons pour WordPress le même type d’engouement qu’ont les possesseurs d’iPhone : prêts à acheter des apps plus facilement que les utilisateurs Android.

Cependant tous ne sont pas prêts à acheter du premium. Bien sûr, selon le type de projet, on n’a peut-être pas besoin de sortir l’artillerie lourde et souvent on trouvera un équivalent gratuit.

Un quart des interrogés n’utilisent que des extensions et thèmes gratuits. La grande majorité est prête à payer mais que lorsque c’est nécessaire et enfin 19% prennent du premium les yeux fermés.

Pour ces derniers ce sont souvent des agences et des professionnels qui connaissent parfaitement l’ecosystème et qui savent vers quels produits aller.

Et WordPress, c’est bon pour le business ?

J’ai trouvé intéressant de poser cette question car à l’époque ou j’avais mon agence sur Grenoble, nous avions été les premiers du coin à proposer des sites WordPress dès 2009, et des sites responsive dès 2011.

Au début peu de personnes connaissaient WordPress, et encore moins les clients. Mais après 2010 nous avons eu beaucoup de projets grâce au fait que nous proposions WordPress. J’ai donc voulu savoir si WordPress était synonyme de meilleur chiffre d’affaire.

Et les résultats montrent que jamais rien n’est acquis. Une moitié trouve que WordPress est un levier pour trouver de nouveaux contrats. Pour l’autre moitié, WordPress ne semble pas influencer les ventes.

Il y aurait beaucoup d’autres paramètres à prendre en compte bien évidemment ici. Par exemple est-ce que vous mettez en avant WordPress dans vos propositions commerciales, sur votre site Internet ?

Utilisez-vous des arguments en faveur de WordPress (puissant, flexible, facile à utiliser, adapté à tous les besoins…)? Lorsque j’avais l’agence je disais à mes clients qu’ils étaient libres de ne plus continuer avec nous s’ils souhaiter partir ailleurs. Peu importe la raison.

Et le fait que WordPress soit ouvert, ils n’auraient pas de mal à trouver une autre agence pour reprendre le flambeau. S’ils choisissaient un CMS propriétaire, ils iraient aux devants de problèmes. Généralement ça marchait bien.

Bref, mon conseil : pour trouver de nouveaux prospects et clients, allez à des événements web, des apéros entrepreneurs, allez trainer à l’espace de coworking du coin, bloggez autour de vos compétences, écrivez des études de cas de vos projets, et faites de la veille régulière.

Un WordCamp ou un meetup WordPress est l’endroit parfait pour trouver des clients et des partenaires potentiels !

Pour conclure

Encore une fois merci à tous ceux qui ont partagé l’enquête et à tous ceux qui ont pris quelques minutes pour y répondre. 

Certains m’ont fait remarqué des manques dans les questions et réponses et je les remercie. Il est très difficile de réaliser une enquête aussi large. J’en referais une surement l’année prochaine et je créerais des aiguillages en fonction des profils, avec des questions adaptées.

En tous cas n’hésitez pas à partager cet article, ou directement l’infographie ! Ces chiffres sont je pense très intéressants à analyser et à connaitre.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques en commentaire.

(Icône de l’image à la Une par Nirbhay sur the Noun Project)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Création site internet, boutique e-commerce responsive design http://alapache.com. Dernière mise à jour: 07/19